Journée 24 Dokos et de retour à Poros par Anne-Laure

Kalispera,

Je reprends le clavier pour vous conter notre journée de ce lundi. Aujourd’hui le temps était un peu couvert, ce matin il faisait plus frais (25 degrés) ce qui se prêtait bien à une petite promenade à terre.

L’équipage du bateau voisin, nous y avait promis des tortues et peut être des ânes. Nous ne les avons pas trouvé… Les tortues se cachent elles de la chaleur la journée ?

Murs de pierres sèches et oliviers centenaires
Joachim a prévu de montrer cette photo à SON olivier pour le motiver à grandir…
Des cyclamens, fleur que nous pensions adaptée à nos sous bois mais bénéficiant visiblement aussi du climat méditeraneen.
Il y a 3 maisons et en tournant l’une d’elle enfin 2 animaux !
3 maisons et bien sûr une chapelle ! Les enfants aiment les icônes.
Quand nous repartons vers 11h il ne reste plus qu’un catamaran dans la petite baie qui nous a accueilli.

Vers 11 heures nous sommes repartis en navigation. Pour la première fois depuis 8 jours nous avons mis cap au Nord pour amorcer notre retour.

Sandwich en navigation, livraison directement dans la cabine par la fenêtre.

Après avoir longé Hydra, louvoyé entre quelques ilôts nous passons la pointe de Poros.

Le port de Poros c’est un long quai avec des maisons derrière qui lui donnent un air de Venise…
Quelques bateaux de pêcheurs biensûr.

L’amarrage des bateaux au quai est un spectacle à lui tout seul. Nous arrivons à peu près seuls, et notre manoeuvre se passe bien malgré un petit vent de travers qui nous projette sur nos voisins… Mais à notre suite les bateaux n’arrêtent plus d’arriver et les ferrys reliant Poros au continent klaxonnent au milieu des skippers qui essayent de calculer où mettre leur ancre avant de commencer à reculer pour venir se mettre à quai. Bref il faut un peu de patience et de coordination.

C’est ensuite l’heure du dessert, du temps calme et des quelques formalités logistiques. Archibald a accompagné Jérôme à terre pour faire laver notre linge pendant que Eloïse s’appliquait à nous préparer une tarte aux cerises !

… en pâte à modeler !
“bateau ! bateau !” (tout en mimant “gros”)

Nous étions ensuite tous heureux de nous dégourdir les jambes en explorant le village dans la deuxième promenade de la journée. Ce n’est plus le même décor !

Ruelles et escaliers
Tour de l’horloge au sommet du village
On voit le continent vraiment très proche.
Le style des bâtiments est très différent de celui dans les Cyclades.
Les ferrys qui font l’aller retour avec le continent juste en face peuvent contenir plusieurs camions.

Pour clotûrer la journée nous sommes retournés au restaurant recommandé par notre guide du routard : l’Arpagio où nous avons à nouveau été très bien reçus. Cette fois ci ils avaient du calamar ! Ce fut aussi bon que copieux.

Calamar grillé, salade d’aubergines et salade verte.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne nuit ! Kalinichta !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.