Journée 23 : de Ermioni à Dokos par Clémentine

Aujourd’hui, j’ai pu lire “Les travaux d’Apollon” sur la liseuse jusqu’à midi. Ca m’a beaucoup plu car ça m’arrive aussi rarement que les petit-déjeuners au lit (donc très très très très très très très très très très très très rarement).

Je me suis juste interrompue pour petit-déjeuner.

Archibald petit-déjeune.

A midi, nous sommes partis d’Hermione (en grec : Ermioni) rejoindre la petite île de Dokos. J’ai profité du trajet pour me coiffer.

J’attendais que papa me fasse ma 2ème tresse
Le paysage juste avant d’arriver.
Archibald dans son siège auto pendant la traversée.
Papa à la barre.

Une fois arrivés, nous avons déjeuné et puis Eloïse, Joachim, Archibald et Papa se sont baignés du bateau. La crique où nous sommes à Dokos (Limin Dokou) est magnifique ! Dans toute la baie, il n’y a que 2 maisons ! Il y a beaucoup d’arbres (des Cyprès, des Pins Méditerranéens et des Oliviers) et de buissons ici comparé au autres îles, ce n’est presque pas sec.

Archibald et papa se baignent

Après, j’ai fait un peu de multiplications à plusieurs nombres avec des dés (je les lançais et puis je relevais les nombres), j’ai fait un peu de frises géométriques sur le thème du mythe d’Arachné et puis j‘ai travaillé sur l’héritage que nous avons reçu de la Grèce Antique (ce qui nous reste de leur civilisation) avec Joachim, maman et Eloïse.

Moi, en train de travailler.
Eloïse en train de tracer la toile d’Arachné.
Et Joachim en train de travailler sur le thème du Minotaure.

Par exemple, nous avons gardé de leurs théâtres (les lieux où ils jouaient leurs comédies et leurs tragédies) la forme des gradins dans nos salles de spectacles qui joue un très grand rôle dans la propagation du son à travers la pièce.

Puis, après, papa est allé faire de la plongée-bouteille. Maman était un peu stressée car en plongée-bouteille, normalement on part à deux. Une fois rentré au bateau, il nous a fait essayer son détendeur de secours sous l’eau. C’était super ! J’ai trop envie d’en refaire ! C’était trop bizarre parce que je me suis rendue compte que si on reste immobile sous l’eau on finissait tête en bas et que, sans palmes, on avait beaucoup de mal à se remettre dans le bon sens ! : ) : ) 

Papa se prépare à plonger.
Je me prépare à plonger.
C’est difficile de tenir le détendeur en bouche quand il n’est pas à notre taille.
Papa et moi sous l’eau (on ne voit presque rien de nous)
Eloise se prépare à plonger.
Eloïse et papa sous l’eau.
Papa a trouvé une vieille ancre sous le bateau
(il pense qu’elle fait deux fois le poids de notre bateau)
Archibald en tenue de plongée ! : )

Après, je suis rentrée à l’intérieur pour écrire des cartes postales et puis nous avons dîné.

Nous avions jeté une ligne à l’eau avant de dîner. Je vous dirai si elle a donné quelque chose demain matin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.